Connexion
Clinique vétérinaire les Poumadères
Clinique vétérinaire "les Poumadères" - Centre de Reproduction des Carnivores du Sud-Ouest (CRECS)

ECTOPIE TESTICULAIRE CHIEN (CRYPTORCHIDIE)

 

 

 

Il s’agit d’un défaut de descente d’un ou des deux testicules dans la poche scrotale.

 

A la naissance, les testicules sont localisés près de l’anneau inguinal et à 5 semaines ils sont déjà normalement en place.

Une absence de testicules à 8 semaines est considérée comme anormal (retard de mise en place), mais il faudra attendre six mois pour pouvoir juridiquement diagnostiquer un testicule ectopique.

 

Au-delà de six mois, quelque soit la race, il s’agit d’un vice rédhibitoire.

 

L’atteinte peut être unilatérale (80% des cas, le plus souvent à droite) ou bilatérale : dans ce dernier cas, l’animal est  généralement stérile si les testicules se situent dans l’abdomen chez le chien (arrêt de la spermatogénèse liée à une augmentation de la température.

Les individus présentant une cryptorchidie sont prédisposés à développer des torsions ou des tumeurs testiculaires lorsque l’ectopie est abdominale (10-13 fois plus de risque).

Une origine héréditaire  est évoquée avec des gènes autosomaux récessifs à pénétrance incomplète.

Les races canines de petits formats (et les Persans dans l'espèce féline sont surreprésentés). Chez le chat, cette affection reste rare mais la descente peut se faire plus tardivement (6 à 8 mois)

 

SYMPTOMES

 

Le testicule non descendu peut se trouver en position abdominale, inguinale ou inguino-scrotale

 

 

 

DIAGNOSTIC

 

Clinique : palpation (parfois sur le dos). Visualisation de spicules sur le pénis du chat, témoins d’une synthèse hormonale (testostérone) par les testicules, soit uniquement après l’âge de puberté.

NB : il est fréquent de confondre le tissu adipeux inguinal avec un testicule.

 

Différentiel : Monorchidie ou anorchidie, hypoplasie testiculaire, animal stérilisé

 

Echographie abdominale : afin de localiser un testicule en position abdominale ou inguinale.

 

Testicule en position abdominale (masse ovoide sombre sur la droite) en arrière du pole caudal du rein (strucutre visible sur la gauche de l'image)



Dosages hormonaux (pour différencier stérilisation/anorchidie de cryptorchidie): uniquement après l’âge de puberté.

-       Test rapide dosage LH 

-       Stimulation hormonale (GnRH, hCG)

 

TRAITEMENT

 

Aucun traitement médical n’a démontré clairement  son efficacité (vs placebo)

Médical allopathique (empirique) : human Chorionic Gonadotropin

Médical homéopathique (empirique) : Pulsatilla '' CH et  Testostérone " CH

Des manœuvres ostéopathiques et des points d’acupuncture sont aussi utilisés de facon empirique.

 

Castration recommandée (laparotomie ou coelioscopie) du testicule non en place à l’âge adulte. Il n'y a pas d'urgence à opérer le chien avant 1 à 2 ans d'âge.

 

 

 

 

Orchidopexie possible avec vasectomie bilatérale (sinon fraude chez chien LOF) L’orchidopexie ne semble pas augmenter pas le risque de tumorisation si réalisée  bien avant la puberté et à condition que la chirurgie soit atraumatique pour la gonade.

NB: les tumeurs testicules chez l'humain n'ont pas la même épidémiologie : tumeur du jeune homme.

 

PREVENTION

 

Ne pas mettre les chiens porteurs de cette anomalie à la reproduction. Soit éviter de mettre à la reproduction des chiots ayant présentés un retard significatif de la descente d’un testicule (particulièrement si phénomène déjà rencontré dans la lignée)